social.stefan-muenz.de

Search

Items tagged with: montpellier

[ENG]good morning
we are a young couple that lives in the south of france
in august we would travel for holidays to italy by train or car
we are looking for 3 other people with the same travel program
to make new friends and divide expenses
our interest are written in tags at the end
so if the idea to travel to italy and share this trip concern you
or one of your friends will do the same trip
you can contact us via phone or sms to get ready
thanks
(+33)0755985116 xim
update: now we are in 3 we need 2 more people and we can leave
(sorry if i delete and re-post every time i have to update but there is not edit option so i have no choice)


[ITA]buongiorno
siamo una giovane coppia che vive in francia del sud
ad agosto vorremmo partire in vacanza per l' italia in treno o in macchina
cerchiamo altre 3 persone che hanno in programma un viaggio simile al nostro
per fare amicizia e per poter dividere le spese
i nostri interessi sono scritti in tags alla fine
quindi se l’idea di partire per l’ italia e condividere questo viaggio vi piace
oppure conoscete qualcuno che fara' lo stesso viaggio
potete contattarci chiamando o scrivendo un messaggio per organizzarci
grazie
(+33)0755985116 xim
update: ora siamo in 3 mancano 2 persone per partire
(scusate se cancello ogni volta questo post ma siccome non si puo' modificare sono costretto a cancellarlo e poi riscriverlo)
_

https://www.mobicoop.fr/utilisateur/profil/NDc0NTkx

#agricoltura #agriculture
#agroecology #agroécologie #agroecologia #permaculture #permacultura
#health
#bio #biologico #biologique #organic #slowfood #vegan
#ecologia #ecology #environnement
#climate-chance #recycling #upcycling #zerowaste #zerodechet
#politic #politica #politique
#democracy #démocratie #democratie #democrazia
#economia #economie #economy
#circulareconomy #decroissance #décroissance #degrowth #économiecirculaire #ess
#association
#alternatiba #fablab #framasoft #hackerspace #mixart-myrys #myrys #mobicoop #tetalab #toulibre #tetaneutral #terredeliens
#event #capitoledulibre #thsf
#diy #bricoleur #bricolagerécup
#computer #computerscience
#developer #foss #framasphere #opensource #libre #libriste #linux #logiciellibre #lug
#france #francia
#ariege #foix #hautegaronne #haute-garonne #lille #marseille #montpellier #nice #occitanie #paris #toulouse
#italia #italie #italy
#firenze #florence #genova #genes #milan #milano #naples #napoli #roma #rome #siena #torino #toscana #turin #tuscany
#italian #french #italiano #francese #italian #french #italien #français #francais
#voyage #international
#agritourisme #agriturismo #cyclotourisme #wwoof
#bike #vélo #velo
#bicycle #bikepacking #cycling #mountainbiking #mtb #vtt
#newhere #nouveauici #nouvelleici #NuovoUtente
 
[ENG]good morning
we are a young couple that lives in the south of france
in august we would travel for holidays to italy by train or car
we are looking for 3 other people with the same travel program
to make new friends and divide expenses
our interest are written in tags at the end
so if the idea to travel to italy and share this trip concern you
or one of your friends will do the same trip
you can contact us via phone or sms to get ready
thanks
(+33)0755985116 xim
update: now we are in 3 we need 2 more people and we can leave
(sorry if i delete and re-post every time i have to update but there is not edit option so i have no choice)


[ITA]buongiorno
siamo una giovane coppia che vive in francia del sud
ad agosto vorremmo partire in vacanza per l' italia in treno o in macchina
cerchiamo altre 3 persone che hanno in programma un viaggio simile al nostro
per fare amicizia e per poter dividere le spese
i nostri interessi sono scritti in tags alla fine
quindi se l’idea di partire per l’ italia e condividere questo viaggio vi piace
oppure conoscete qualcuno che fara' lo stesso viaggio
potete contattarci chiamando o scrivendo un messaggio per organizzarci
grazie
(+33)0755985116 xim
update: ora siamo in 3 mancano 2 persone per partire
(scusate se cancello ogni volta questo post ma siccome non si puo' modificare sono costretto a cancellarlo e poi riscriverlo)
_

https://www.mobicoop.fr/utilisateur/profil/NDc0NTkx

#agricoltura #agriculture
#agroecology #agroécologie #agroecologia #permaculture #permacultura
#health
#bio #biologico #biologique #organic #slowfood #vegan
#ecologia #ecology #environnement
#climate-chance #recycling #upcycling #zerowaste #zerodechet
#politic #politica #politique
#democracy #démocratie #democratie #democrazia
#economia #economie #economy
#circulareconomy #decroissance #décroissance #degrowth #économiecirculaire #ess
#association
#alternatiba #fablab #framasoft #hackerspace #mixart-myrys #myrys #mobicoop #tetalab #toulibre #tetaneutral #terredeliens
#event #capitoledulibre #thsf
#diy #bricoleur #bricolagerécup
#computer #computerscience
#developer #foss #framasphere #opensource #libre #libriste #linux #logiciellibre #lug
#france #francia
#ariege #foix #hautegaronne #haute-garonne #lille #marseille #montpellier #nice #occitanie #paris #toulouse
#italia #italie #italy
#firenze #florence #genova #genes #milan #milano #naples #napoli #roma #rome #siena #torino #toscana #turin #tuscany
#italian #french #italiano #francese #italian #french #italien #français #francais
#voyage #international
#agritourisme #agriturismo #cyclotourisme #wwoof
#bike #vélo #velo
#bicycle #bikepacking #cycling #mountainbiking #mtb #vtt
#newhere #nouveauici #nouvelleici #NuovoUtente
 
via BISOU

OUT NOW ! ⚡️
New Ep "Miniature" !

http://odgprod.com/2020/02/10/bisou-miniature/

#bisoudub #odgprod #aftrwrkprod #ep #album #release #miniature #fr #french #france #musique #musica #music #musik #dub #pop #electronic #electronique #montpellier #futur #future #dubstepper #odg #prod #new #nouveau
Bisou – Miniature
 
via BISOU

OUT NOW ! ⚡️
New Ep "Miniature" !

http://odgprod.com/2020/02/10/bisou-miniature/

#bisoudub #odgprod #aftrwrkprod #ep #album #release #miniature #fr #french #france #musique #musica #music #musik #dub #pop #electronic #electronique #montpellier #futur #future #dubstepper #odg #prod #new #nouveau
Bisou – Miniature
 
Bild/Foto

Gilets jaunes : ils sont encore là


Un peu éclipsé par la mobilisation syndicale contre la réforme des #retraites, le mouvement des #gilets-jaunes n’a pas disparu pour autant. Près de 2000 d’entre eux se sont rassemblés dans la ville de #Montpellier choisie comme épicentre de l’ #acte64, et plusieurs autres milliers ont manifesté à #Paris, #Toulouse, #Rouen, #Nantes ou encore #Bordeaux.




#Photo à l’appui d’une place de la Comédie noyée sous les gaz lacrymogènes, l’appel national à manifester à Montpellier pour l’acte 64 des #GiletsJaunes ce samedi #1février proposait comme thème « Tou.te.s en parapluie ! ». Au-delà du clin d’œil au mouvement protestataire hongkongais, la #manifestation montpelliéraine est restée dans le thème choisi : pluie fine le matin, pluie de grenades lacrymogènes l’après-midi. Et ce, malgré le retour du soleil à la mi-journée.




Dés 10 h du matin, une première centaine de gilets jaunes investissent la place de la Comédie : un horaire inhabituel pour Montpellier où les cortèges gilets jaunes se forment généralement en début d’après-midi. Les manifestants continuent d’arriver par grappes. En plus des locaux, certains viennent des villes voisines, d’autres de Lyon, Toulouse, Paris ou Marseille. Vingt minutes plus tard, le nombre de participants a doublé. Il doublera encore plusieurs fois jusqu’à dépasser le millier vers 11 h 30. « Le mouvement s’est recroquevillé autour de 30 000 personnes actives dans tout le pays, mais il faudrait être aveugle pour ne pas voir l’influence des gilets jaunes sur le mouvement social », nuance un pilier du rond-point de Près-d’Arènes. Pour lui, le nombre de manifestants du jour n’est pas un baromètre suffisant pour faire état du mouvement.

Pour cet acte 64, les uns arborent leur gilet jaune, d’autres des vêtements noirs, mais nombreux sont celles et ceux qui ont préféré des tenues plus discrètes, moins chiffon rouge pour les forces de police en nombre aujourd’hui. Après deux heures à attendre sur la place de la Comédie, un manifestant propose, porte-voix à la main : « Qui est chaud pour faire un petit tour avant 14 h ? ». La foule semble d’accord pour se dégourdir les jambes. Une banderole bariolée venant de Toulouse sur laquelle est inscrit « Sire ! C’est une révolte, non c’est une révolution » se place en tête. Direction : la préfecture. Un gros millier de manifestants, peut-être 1500, s’élance dans l’étroite rue de la loge.




Le cortège avance d’un pas décidé. « Nous sommes les gilets jaunes. Et nous allons gagner. Aux armes, aux armes », entonne l’avant de la manifestation où le noir domine. Le défilé progresse et passe devant la préfecture, cadenassée sur ses flans par un important dispositif policier. Pas la moindre confrontation. La manifestation, observée par un drone qui la survole, fait une boucle pour retourner vers son point de départ. Les slogans de 15 mois de mobilisation des gilets jaunes sont repris les uns après les autres. Sur le parcours, quasiment aucune dégradation jusqu’au retour sur la place centrale, où là, seul un rideau en fer de Macdonald souffre un peu de sa trop grande proximité avec le point d’arrivée. L’ensemble des manifestants se déverse sur la place de la Comédie.




Il est 13 h et le dispositif policier comprenant un camion à eau stationné de l’autre côté de la place se met en branle. Avançant en ligne, les CRS s’approchent. « Première somation ». « Dernière somation, nous allons faire usage de la force ». Les mots se perdent sur la place immense alors que les manifestants tranquilles sont à 50 mètres des forces de l’ordre. C’est le début de la fin de la manifestation sous sa forme classique. Un dernier cortège se forme pour quitter la place peu avant 14 h en direction de la préfecture. Mais 10 minutes plus tard, les grenades lacrymogènes marqueront le début des franches hostilités et disperseront momentanément les gilets jaunes en plusieurs groupes.




Elles dureront tout l’après-midi sur la place de la Comédie. Un moment noyée sous les lacrymogènes et vidée de ses manifestants, elle se remplit à nouveau de gilets jaunes à la faveur de la dissipation des nuages de gaz. Le calme succède à la tension, mais très brièvement. La place se vide et se remplit encore. À 16 h 30 un premier bilan faisait état de 16 arrestations. Mais les charges policières se multiplient, faisant passer le nombre d’interpellations à 21 vers 18 h. Des blessés sont également à déplorer comme en témoigne plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux, sans qu’aucun décompte n’ait été fourni. À la nuit tombée, l’acte n’est toujours pas dispersé. Les gilets jaunes sont encore là.




Photo : Constance Meylan
 
À Montpellier. L'occasion de visiter la nouvelle expo à la Panacée (maintenant MO.CO. Panacée) :
« Permafrost, les formes du désastre ». L'occasion aussi pour quelques photos plus « urbaines » qu'à mon habitude.



https://san-photo.heraut.eu/picture.php?/4370/category/permafrost

#photo #travailperso #mywork #monochrome #MOCO #LaPanacee #Montpellier #art #artcontemporain
 
Bild/Foto
Marina Ginestà photographiée par Juan Guzmán

#Éphéméride #Anarchiste le #6Janvier


Le 6 janvier 2014, mort à Paris de Marina GINESTÀ à l'âge de 94 ans.
#Milicienne #antifasciste dont la photo passera à la postérité.

C'est cette jeune #militante antifasciste française, née à Toulouse le 29 janvier 1919, âgée de seulement 17 ans, qui deviendra une des icônes de la #Guerre d' #Espagne, grâce à la photo que Juan Guzmán (Hans Gutmann Guster) prendra d'elle avec son fusil, le 21 juillet #1936, sur la terrasse de l'Hôtel Colón à #Barcelone.
Elle vivait à Barcelone depuis que ses parents s'y étaient installés quand elle n'avait que onze ans. Adolescente, elle rejoint le Parti socialiste unifié de #Catalogne. Au début de la guerre d'Espagne, elle devient #reporter et #traductrice dans les Brigades internationales auprès de Mikhail Koltsov, correspondant du journal soviétique la " #Pravda". Elle l'accompagnera d'ailleurs à Bujalaroz pour un entretien avec l'anarchiste Buenaventura Durruti. Blessée avant la fin du conflit, Marina Ginestà est évacuée en #France à #Montpellier. Après l'instauration du régime de Vichy et l'occupation de l'armée allemande, elle choisira l'exil au #Mexique, rejoignant ainsi un certain nombre de combattants antifascistes espagnols qui réussirent à s'installer dans ce pays d'accueil après la défaite du camp républicain en 1939. Elle part ensuite en République Dominicaine où elle se marie. Mais en 1946 elle est contrainte de quitter le pays à cause des persécutions de la dictature de Rafael Trujillo. Elle devient également très critique à l'égard de #Staline. Sa lecture de l'ouvrage de George Orwell "Hommage à la Catalogne" pendant les années 1960 fera pencher ses sympathies vers la #CNT et le #POUM. En 1960, elle épouse un diplomate belge et regagne Barcelone puis s'installe définitivement à Paris au début des années 1970.
En 2008, un documentaliste de l'Agence espagnole EFE réussit à l’identifier et lui fait découvrir ce cliché qu'elle ne connaissait pas. Lors d'un entretien accordé à l'Agence, elle raconte : « C’est une bonne photo, elle exprime bien ce que nous ressentions à l’époque. Le socialisme était arrivé, les clients de l’hôtel avaient fui. Il y avait de l’euphorie. [...] On me dit que j'ai un regard orgueilleux. C'est possible. Nous nagions alors dans la mystique de la révolution prolétarienne et les images de Hollywood de Greta Garbo et de Gary Cooper".
Son portrait fait encore la couverture, en 2014, de la réédition de l'ouvrage de Burnett Bolloten sur "La Guerre d'Espagne" (Ed. Agone).

#MarinaGINESTÀ #MarinaGINESTÀ #art #photo #histoire #révolution #sociale et #libertaire #anarchisme #Espagne #catalogne
 
Bild/Foto
12 000 logements vide à Montpellier pour 1500 SDF

#Montpellier

50 personnes se rassemblent à Montpellier pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit »


Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées ce matin devant la préfecture de l’Hérault, à Montpellier, pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit ». située boulevard de Strasbourg à Montpellier, qui héberge depuis plus d’un an une soixantaine de personnes, notamment des exilés Albanais, dont de nombreux enfants. Le tribunal administratif de Montpellier avait accordé huit mois de délais au squat, faisant planer la menace d’une expulsion à partir du 24 juillet. À l’issue du rassemblement, appelé par le collectif « Bienvenue migrants 34 » et « Un toit pour tous », un entretien a eu lieu avec un fonctionnaire de la préfecture, qui s’est engagé à ne pas recourir à la force publique d’ici fin août. lire la suite

#rassemblement #préfecture #Hérault #expulsion #réfugiés #exilés #squat
 
Bild/Foto
12 000 logements vide à Montpellier pour 1500 SDF

#Montpellier

50 personnes se rassemblent à Montpellier pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit »


Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées ce matin devant la préfecture de l’Hérault, à Montpellier, pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit ». située boulevard de Strasbourg à Montpellier, qui héberge depuis plus d’un an une soixantaine de personnes, notamment des exilés Albanais, dont de nombreux enfants. Le tribunal administratif de Montpellier avait accordé huit mois de délais au squat, faisant planer la menace d’une expulsion à partir du 24 juillet. À l’issue du rassemblement, appelé par le collectif « Bienvenue migrants 34 » et « Un toit pour tous », un entretien a eu lieu avec un fonctionnaire de la préfecture, qui s’est engagé à ne pas recourir à la force publique d’ici fin août. lire la suite

#rassemblement #préfecture #Hérault #expulsion #réfugiés #exilés #squat
 

L’Histoire comme émancipation


« L’Histoire comme émancipation » de Laurence De Cock, Mathilde Larrère et Guillaume Mazeau. Stand à la #ComédieDuLivre à #Montpellier.



https://san-photo.heraut.eu/picture.php?/3173/category/herault

#photo #mywork #travailperso #CDL19 #Histoire #livre #Hérault #Occitanie #France
 
Later posts Earlier posts