social.stefan-muenz.de

Search

Items tagged with: instagram

@utzer

Ich lese die Ironie schon raus, aber im Prinzip ist das genau die Erfahrung die ich gemacht habe, mit folgendem konkreten Aspekt: in ca. 3 Jahren im Fediverse habe ich sehr wenig von deutschsprachigen (!) Menschen, welche rassistische Diskriminierung erleben, gehört. (1-2 Personen).

In 2-3 Wochen, in denen ich auf #Instagram reinschauen konnte, habe ich direkt mehrere dieser Menschen und Organisationen entdecken und so meinen Horizont etwas erweiter.

(Zum Glück bin ich ja nicht exklusiv auf eine Plattform festgelegt.)

#weißSein #Vielfalt
 
@El Joa also auf nach #Instagram wo Vielfalt gelebt wird?
 
Bild/Foto
Après un appel témoins diffusé sur Internet et notamment ici (400 répondants), j'ai commencé des entretiens et me permets de solliciter votre avis sur le présent dossier de présentation.

Je tiens à remercier les personnes qui m'ont écrit des 4 coins du monde francophone et les membres de Diaspora et en particulier de l'instance Framasphere.

Merci à @Suzanne R pour son aide sur la relecture.

C'est le début d'une grande aventure. Votre avis est le bienvenu et sans filtre !

Bien à vous
Cyril SLUCKI
+33637931282
13001 Marseille
Auteur-Vidéaste
www.lastprod.com

#lqdn #censure #surveillance #télécoms #donneespersonnelles
#facebook #framasphere #mastodon #nouveauici #nouvelleIci #leavefacebook #quitterfacebook #Degooglisons #Internet #GAFAM #CapitalismeDeSurveillance #Interview #LogicielsLibres #Migration #mediaslibres #Whatsapp #Instagram #Framaliste #espace-public-numerique #do-it-yourself #moderation #dandelion #peertube #framasoft #marseille #lyon #paris #geek #al, #anarchie, #anarchie-libertaire, #autogestion, #autonomie,#LQDoN, #biencommun, #collapsologie, #communalisme, #communauté-autonome, #coopération #documentaire #web-docu #web-doc
 

App to modify Instagram-/Youtube-URLs?

Content warning: Hello !Friendica Admins , do you know a plugin/"app" which modifies not just the newly arriving but also existing URLs from #Instagram to a configurable #Bibliogram instance? Also it should be able to do the same with #Youtube to #invidious . Then also I

 
Bild/Foto

Le projet « Quitter Facebook ? »

Note d’intention


Les personnes utilisant Facebook sont au nombre de 2,8 milliards dans le monde (source : Facebook) et 46,4 millions en France (selon Médiamétrie).
  • Comment Facebook apporte une aide à ceux qui luttent contre les régimes autoritaires ?
  • Quels sont les enjeux pour les habitants des pays les plus riches de l’Europe et ceux plus pauvres du pourtour méditerranéen ?
Même si les membres de Facebook sont d’accord pour visionner des publicités en échange d’un service gratuit, le site s’emploie à devenir indispensable pour régenter la vie de ces personnes. Site de rencontre, offres d’emploi, fil d’actualités personnalisé, monnaie virtuelle, l’ambition de la firme de Menlo Park est sans limite, tant qu’il s’agit de vampiriser les données personnelles, de développer une machinerie lucrative et créer un Internet propriétaire.
Ce film cherche à donner un visage aux usagers de Facebook et permettre à chacun de comprendre s’il faut continuer ou non à nourrir une intelligence artificielle qui pourrait à terme devenir un outil de contrôle social, de déshumanisation.

Facebook Inc. dont les principaux actionnaires sont les gestionnaires d’actifs leaders (notamment BlackRock, Vanguard, Fidelity) ne dissimule pas ses ambitions : convertir les usagers des sites concurrents et rester le numéro 1.

Pour cela, il nous faut comprendre quels sont les bénéfices de cette plateforme logicielle et quelles sont les alternatives. Il nous faut écouter les récits de joie, de rencontres, de retrouvailles, de regroupements citoyens (tels que le Printemps Arabe ou les Gilets Jaunes).

Mais puisqu’il repose sur l’humain, force est de constater **la puissance du produit. **

Selon Tim Berners-Lee (principal inventeur du Web) nous pourrions recréer un Internet décentralisé, pour aboutir à une véritable propriété des données et à une confidentialité améliorée. Mais on le sait les GAFAM, par exemple Microsoft sait s’adapter rapidement à une norme, pour ensuite encore mieux la contourner ou en tirer un avantage. A contrario, la Chine n’a pas de besoin de respecter les normes des GAFAM et a créé un dispositif de crédit social visant à mettre en place un système de réputation des citoyens, en y ajoutant la pénalisation de ceux ne respectant pas les normes et la mise en avant des bons élèves. Cette mécanique repose sur des outils de surveillance de masse, et utilise les technologies d’analyse massive de données, afin d’établir un réseau de « _confiance _», et anticiper les mauvais comportements. En France et de façon plus circonspecte et sournoise, ce concept a un nom : « Smart City », et il est déjà expérimenté dans plusieurs villes de France.

Pour aider les gens à répondre à la question posée, Quitter Facebook ? se décline en 5 composantes :

Un documentaire linéaire d’une durée de 90 minutes.
  • Un documentaire linéaire d’une durée de 90 minutes.
  • Une interface individualisée contenant des modules et une consultation interactifs.
  • Un groupe Facebook pour continuer le questionnement, in situ.
  • Un dispositif pour que les internautes ajoutent des témoignages vidéo en post-diffusion.
  • Un dispositif pour que les internautes ajoutent des témoignages vidéo en post-diffusion.

Résumé


Facebook.com est le réseau social, le plus discuté. Son PDG Mark Zuckerberg (7ème fortune mondiale en 2020), fait partie du top 10 des milliardaires à l’âge de 36 ans.
Peut-on / faut-il quitter ce réseau social ? ** Une question qui se pose de plus en plus, du fait de l’évolution du contexte sanitaire.
Et que signifie cette devise _« Si c’est gratuit, c’est que je suis le produit ? »**_.

Si le produit peut être comparé à une drogue dure, les utilisateurs de la plateforme sont donc des usagers. Mais à la différence de la cocaïne (par exemple), ici le consommateur, le dealer et le fabriquant ne font qu’un. Facebook les met en réseau et les surveille afin qu’ils ne quittent pas leur camisole numérique et alimentent volontairement ou non la base de données.

Je considère ce film comme une entité dépendante de Facebook. Par conséquent je suis aussi dans la même posture en tant qu’Auteur-Vidéaste que les participants à ce projet. Mon propos concerne deux générations, la nôtre et celles de nos enfants ayant pour la majorité, grandi dans un environnement numérique.

Quitter Facebook ? : propose des débats citoyens entre les usagers de Facebook eux-mêmes. Son fil rouge est le pourquoi et le comment du projet, sa construction, ses réussites, ses écueils.

*Quitter Facebook ? : répond aux 80 questionnements et conflits internes perçus chez une grande partie des 400 répondants, ceci suite à ma publicité (payante) sur Facebook : « Faut-il ou non quitter ce réseau social ?»

C’est en faisant ce repérage que mon intention s’est précisée : un devoir d’informer en proposant plusieurs versions des faits, des outils pour évaluer leur niveau d’addiction et des méthodes pour quitter ou non Facebook. De prendre conscience que la finalité de Facebook est la prédiction et non la surveillance. Ceci est même fictionnel dans le documentaire « Derrière nos écrans de fumées » (qui regroupe des témoignages d’anciens employé·e·s des GAFAM et opte pour un point de vue à charge et en particulier vis-à-vis de Facebook).

Connaissant le fonctionnement des communautés virtuelles et étant informaticien, je désire que le média puisse avoir une existence évolutive sur le web et créer une application mobile simple (du genre « Êtes-vous addict à Facebook »).

Il y va de l’intérêt commun d’avoir un dispositif ludo-pédagogique (le site web) et simple d’accès (l’application mobile) pour lutter contre ce qui va bien au-delà d’une addiction, mais dont l’origine est la recherche du profit par l’intelligence artificielle en co-construction par les maitres de la toile.

En utilisant des animations en motion-design, il sera mis en évidence la compréhension
  • Du site internet « Facebook.com » et de son écosystème (économique, industriel, politique, social et financier).
  • De ce que pourrait devenir la société Facebook Inc. dans 5, voire 10 ans.
  • De l’ingénierie sociale, du capitalisme de surveillance et du contrôle social.
  • Du modèle économique de la firme (comparé à celui des concurrents).
D’autres voudront apporter des alternatives techniques ou une méthode pour ne pas se laisser faire. Mais aucun n’aura la solution. Car on peut quitter www.facebook.com, mais non Facebook Inc, qui détient d’autres applications (Instagram, WhatsApp) et continuera à faire de la croissance externe. Facebook est la seule entreprise exploitant autant de données basées sur les particuliers, et c’est pour cela les politiciens américains l’utilisent lors de leurs campagnes. Il est à noter que Google est aussi bien loti en termes de « data », et probablement en possède plus.

Google est aussi bien loti en termes de « data », et probablement en possède plus.
Prenons un autre exemple typiquement « GAFAM » : Gmail compte aujourd’hui plus de 2 Mds d’utilisateurs qui ont ainsi une messagerie électronique gratuite. Dans sa générosité, Google vous autorise à consulter vos courriels via l’interface de votre choix. Exemple : celle de son concurrent : Le logiciel Microsoft Outlook. Ceci est un vrai service, puisque qu’Outlook rapatrie vos données sur votre ordinateur et son interface ne permet pas l’affichage d’une seule publicité. On peut dire qu’en échange de ce service, Google peut lire toute votre correspondance, mais c’est un autre sujet, que je ne souhaite pas mettre en avant.

La lumière sera uniquement sur Facebook Tel qu’on le connaît. Tel qu’on peut en parler.

Au final ce dispositif hybride : film/internet, permet de :
  • Comprendre l’Internet tel qu’il a été imaginé il y a plus de 25 ans.
  • Nous questionner sur le bonheur qui pourrait être :** moins d’écrans, plus d’amour** (selon une étude d’Harvard dirigée par le psychiatre Robert Waldinger).
  • De continuer à utiliser les applications offertes, en connaissance de cause.
J’entrevois les histoires de ceux qui se mobilisent et font évoluer la vie dans la cité et souhaitent un Internet libre et non marchand.

Finalement, peut-être que les meilleurs sont ceux qui partent et qui reviennent ?

Je ne dis pas cela car j’en fais partie (humour). Et j’imagine la présentation des 16 témoins qui pourraient faire allusion à une réunion des « f_acebookiens anonymes_ », ceci avec tout le respect aux personnes intervenant sur le sujet de l’addictologie.

C’est aussi pour cela, qu’il n’y aura aucune caméra cachée, de visage flouté, et aucune tendance sensationnaliste.

**Quitter Facebook ? **pourrait devenir une question à laquelle on ne peut pas répondre, même si nous nous la posons de plus en plus.

Pour cela ce film citoyen tentera de répondre de façon simple et collective, pour permettre à chacun de comprendre son addiction et la déshumanisation qui va avec.

Cyril SLUCKI
Auteur et vidéaste
31b, rue Espérandieu
13001 Marseille
Mobile/Signal : +33 6 37 93 12 82
Blog du projet : https://lastprod.com/quitterfacebook/

#censure #surveillance #donneespersonnelles
#facebook #framasphere #mastodon #nouveauici #nouvelleIci
#leavefacebook #Degooglisons #Internet #GAFAM
#CapitalismeDeSurveillance #LogicielsLibres
#Migration #mediaslibres
#Whatsapp #Instagram
#peertube #framasoft
#marseille #lyon #paris
#documentaire #web-docu #web-doc
 
Bild/Foto

Le projet « Quitter Facebook ? »

Note d’intention


Les personnes utilisant Facebook sont au nombre de 2,8 milliards dans le monde (source : Facebook) et 46,4 millions en France (selon Médiamétrie).
  • Comment Facebook apporte une aide à ceux qui luttent contre les régimes autoritaires ?
  • Quels sont les enjeux pour les habitants des pays les plus riches de l’Europe et ceux plus pauvres du pourtour méditerranéen ?
Même si les membres de Facebook sont d’accord pour visionner des publicités en échange d’un service gratuit, le site s’emploie à devenir indispensable pour régenter la vie de ces personnes. Site de rencontre, offres d’emploi, fil d’actualités personnalisé, monnaie virtuelle, l’ambition de la firme de Menlo Park est sans limite, tant qu’il s’agit de vampiriser les données personnelles, de développer une machinerie lucrative et créer un Internet propriétaire.
Ce film cherche à donner un visage aux usagers de Facebook et permettre à chacun de comprendre s’il faut continuer ou non à nourrir une intelligence artificielle qui pourrait à terme devenir un outil de contrôle social, de déshumanisation.

Facebook Inc. dont les principaux actionnaires sont les gestionnaires d’actifs leaders (notamment BlackRock, Vanguard, Fidelity) ne dissimule pas ses ambitions : convertir les usagers des sites concurrents et rester le numéro 1.

Pour cela, il nous faut comprendre quels sont les bénéfices de cette plateforme logicielle et quelles sont les alternatives. Il nous faut écouter les récits de joie, de rencontres, de retrouvailles, de regroupements citoyens (tels que le Printemps Arabe ou les Gilets Jaunes).

Mais puisqu’il repose sur l’humain, force est de constater **la puissance du produit. **

Selon Tim Berners-Lee (principal inventeur du Web) nous pourrions recréer un Internet décentralisé, pour aboutir à une véritable propriété des données et à une confidentialité améliorée. Mais on le sait les GAFAM, par exemple Microsoft sait s’adapter rapidement à une norme, pour ensuite encore mieux la contourner ou en tirer un avantage. A contrario, la Chine n’a pas de besoin de respecter les normes des GAFAM et a créé un dispositif de crédit social visant à mettre en place un système de réputation des citoyens, en y ajoutant la pénalisation de ceux ne respectant pas les normes et la mise en avant des bons élèves. Cette mécanique repose sur des outils de surveillance de masse, et utilise les technologies d’analyse massive de données, afin d’établir un réseau de « _confiance _», et anticiper les mauvais comportements. En France et de façon plus circonspecte et sournoise, ce concept a un nom : « Smart City », et il est déjà expérimenté dans plusieurs villes de France.

Pour aider les gens à répondre à la question posée, Quitter Facebook ? se décline en 5 composantes :

Un documentaire linéaire d’une durée de 90 minutes.
  • Un documentaire linéaire d’une durée de 90 minutes.
  • Une interface individualisée contenant des modules et une consultation interactifs.
  • Un groupe Facebook pour continuer le questionnement, in situ.
  • Un dispositif pour que les internautes ajoutent des témoignages vidéo en post-diffusion.
  • Un dispositif pour que les internautes ajoutent des témoignages vidéo en post-diffusion.

Résumé


Facebook.com est le réseau social, le plus discuté. Son PDG Mark Zuckerberg (7ème fortune mondiale en 2020), fait partie du top 10 des milliardaires à l’âge de 36 ans.
Peut-on / faut-il quitter ce réseau social ? ** Une question qui se pose de plus en plus, du fait de l’évolution du contexte sanitaire.
Et que signifie cette devise _« Si c’est gratuit, c’est que je suis le produit ? »**_.

Si le produit peut être comparé à une drogue dure, les utilisateurs de la plateforme sont donc des usagers. Mais à la différence de la cocaïne (par exemple), ici le consommateur, le dealer et le fabriquant ne font qu’un. Facebook les met en réseau et les surveille afin qu’ils ne quittent pas leur camisole numérique et alimentent volontairement ou non la base de données.

Je considère ce film comme une entité dépendante de Facebook. Par conséquent je suis aussi dans la même posture en tant qu’Auteur-Vidéaste que les participants à ce projet. Mon propos concerne deux générations, la nôtre et celles de nos enfants ayant pour la majorité, grandi dans un environnement numérique.

Quitter Facebook ? : propose des débats citoyens entre les usagers de Facebook eux-mêmes. Son fil rouge est le pourquoi et le comment du projet, sa construction, ses réussites, ses écueils.

*Quitter Facebook ? : répond aux 80 questionnements et conflits internes perçus chez une grande partie des 400 répondants, ceci suite à ma publicité (payante) sur Facebook : « Faut-il ou non quitter ce réseau social ?»

C’est en faisant ce repérage que mon intention s’est précisée : un devoir d’informer en proposant plusieurs versions des faits, des outils pour évaluer leur niveau d’addiction et des méthodes pour quitter ou non Facebook. De prendre conscience que la finalité de Facebook est la prédiction et non la surveillance. Ceci est même fictionnel dans le documentaire « Derrière nos écrans de fumées » (qui regroupe des témoignages d’anciens employé·e·s des GAFAM et opte pour un point de vue à charge et en particulier vis-à-vis de Facebook).

Connaissant le fonctionnement des communautés virtuelles et étant informaticien, je désire que le média puisse avoir une existence évolutive sur le web et créer une application mobile simple (du genre « Êtes-vous addict à Facebook »).

Il y va de l’intérêt commun d’avoir un dispositif ludo-pédagogique (le site web) et simple d’accès (l’application mobile) pour lutter contre ce qui va bien au-delà d’une addiction, mais dont l’origine est la recherche du profit par l’intelligence artificielle en co-construction par les maitres de la toile.

En utilisant des animations en motion-design, il sera mis en évidence la compréhension
  • Du site internet « Facebook.com » et de son écosystème (économique, industriel, politique, social et financier).
  • De ce que pourrait devenir la société Facebook Inc. dans 5, voire 10 ans.
  • De l’ingénierie sociale, du capitalisme de surveillance et du contrôle social.
  • Du modèle économique de la firme (comparé à celui des concurrents).
D’autres voudront apporter des alternatives techniques ou une méthode pour ne pas se laisser faire. Mais aucun n’aura la solution. Car on peut quitter www.facebook.com, mais non Facebook Inc, qui détient d’autres applications (Instagram, WhatsApp) et continuera à faire de la croissance externe. Facebook est la seule entreprise exploitant autant de données basées sur les particuliers, et c’est pour cela les politiciens américains l’utilisent lors de leurs campagnes. Il est à noter que Google est aussi bien loti en termes de « data », et probablement en possède plus.

Google est aussi bien loti en termes de « data », et probablement en possède plus.
Prenons un autre exemple typiquement « GAFAM » : Gmail compte aujourd’hui plus de 2 Mds d’utilisateurs qui ont ainsi une messagerie électronique gratuite. Dans sa générosité, Google vous autorise à consulter vos courriels via l’interface de votre choix. Exemple : celle de son concurrent : Le logiciel Microsoft Outlook. Ceci est un vrai service, puisque qu’Outlook rapatrie vos données sur votre ordinateur et son interface ne permet pas l’affichage d’une seule publicité. On peut dire qu’en échange de ce service, Google peut lire toute votre correspondance, mais c’est un autre sujet, que je ne souhaite pas mettre en avant.

La lumière sera uniquement sur Facebook Tel qu’on le connaît. Tel qu’on peut en parler.

Au final ce dispositif hybride : film/internet, permet de :
  • Comprendre l’Internet tel qu’il a été imaginé il y a plus de 25 ans.
  • Nous questionner sur le bonheur qui pourrait être :** moins d’écrans, plus d’amour** (selon une étude d’Harvard dirigée par le psychiatre Robert Waldinger).
  • De continuer à utiliser les applications offertes, en connaissance de cause.
J’entrevois les histoires de ceux qui se mobilisent et font évoluer la vie dans la cité et souhaitent un Internet libre et non marchand.

Finalement, peut-être que les meilleurs sont ceux qui partent et qui reviennent ?

Je ne dis pas cela car j’en fais partie (humour). Et j’imagine la présentation des 16 témoins qui pourraient faire allusion à une réunion des « f_acebookiens anonymes_ », ceci avec tout le respect aux personnes intervenant sur le sujet de l’addictologie.

C’est aussi pour cela, qu’il n’y aura aucune caméra cachée, de visage flouté, et aucune tendance sensationnaliste.

**Quitter Facebook ? **pourrait devenir une question à laquelle on ne peut pas répondre, même si nous nous la posons de plus en plus.

Pour cela ce film citoyen tentera de répondre de façon simple et collective, pour permettre à chacun de comprendre son addiction et la déshumanisation qui va avec.

Cyril SLUCKI
Auteur et vidéaste
31b, rue Espérandieu
13001 Marseille
Mobile/Signal : +33 6 37 93 12 82
Blog du projet : https://lastprod.com/quitterfacebook/

#censure #surveillance #donneespersonnelles
#facebook #framasphere #mastodon #nouveauici #nouvelleIci
#leavefacebook #Degooglisons #Internet #GAFAM
#CapitalismeDeSurveillance #LogicielsLibres
#Migration #mediaslibres
#Whatsapp #Instagram
#peertube #framasoft
#marseille #lyon #paris
#documentaire #web-docu #web-doc
 

2HIEN house in Vietnam built using tiles salvaged from the owners' previous home


Bild/Foto




Vietnamese studio CTA has unveiled a house clad with scallop tiles, which were preserved by the owners when their old home was pulled down.

CTA, short for Creative Architects, designed the two-storey 2HIEN house for a family of four living in Tay Ninh, a provincial city in the south of the county.


Scallop tiles clad the exterior and interior walls

The building was designed to respect the family's memories of their old home and allow their traditions to continue into the future.

"The home would be interesting on its own if it was built from the stories of the people living in it," said CTA, which is led by architects Bui The Long, Vo The Duy and Nguyen Thi Xuan Thanh, and entrepreneur Mai Huu Tin.


The owners salvaged these tiles when their previous home was dismantled

The most visual of these memory elements are the scallop, or "fish scale", tiles that clad large sections of the facade and roof, as well as walls within the house.

Not only do these clay tiles bring a feeling of familiarity for the owners and their two daughters, but they also help to reduce the amount of new materials needed for the construction. This has both environmental and cost benefits.


The motif is repeated in metal railings covering a window

"The recycled, old, fish-scale tiles have brought a colour of time, giving us a sense of rustic and intimacy that a new tile colour could hardly provide," said the studio.

The motif is also repeated, in metal railings that cover one of the interior windows, and in perforated openings in the entrance gate.


The first-floor bedrooms have veranda-style balconies

Another important reference to the family's history is the integration of outdoor living spaces into the design.

As the house occupies just the middle portion of its long and thin plot, there are framed garden spaces at both the front and back. In addition, the arrangement of the interior creates the feeling of an open-air courtyard at the centre of the house.


A glass roof creates a courtyard feel in the centre of the house

This is because the centre of the building is a double-height space, topped by a glazed roof. On either side, the two first-floor bedrooms are designed like little buildings of their own, with a connecting bridge and veranda-style balconies overlooking the level below.

"The veranda is not only a transition space between inside and outside of the house, but also a place where children sit and wait for their grandmother's cakes coming back from the market, where mothers pick up vegetables or the family gather to pack cakes for Tet holiday in Viet Nam," said the project team.


A kitchen and dining space is located on the ground floor

"In this house in Tay Ninh, apart from two awnings arranged at the front and back of the house, there are also two other verandas inside the house, creating emotions for this particular space," they added.

The simple layout of the ground floor enhances this feeling of openness. There are two main spaces – a living room, and kitchen and dining area – but they are divided by a change in level rather than by walls.


A separate shelter can be found in the rear garden

CTA formed in 2014 and have since completed a handful of residential projects. Among them is Wall House, a family residence with walls made from a highly irregular arrangement of perforated bricks.

These same bricks feature in 2HIEN, forming the side walls of the building, although here they don't make as much of a statement. Yet the building still stands out, mainly because it is significantly taller than the single-storey buildings that surround it.


The front gate is punctured with scallop-shaped openings

The owners take full advantage of the garden space they gain, as a result of the building's smaller footprint.

"The rest of the land is used for gardening," said the studio. "It is both landscape and a space for friends gathering, where the husband takes care of trees, his wife grows vegetables, and the children play."

Other recent homes in Vietnam on Dezeen include a small home in Ho Chi Minh City wrapped in glass bricks and a cube-shaped house topped with a plantable roof.

Photography is by Hiroyuki Oki.
Project credits

Design: CTA
Construction: Hong Phuc Co, Huynh Anh
Suppliers: TOTO Sanitary, Viet Nhat Glass, Xingfa Aluminium Profiles Doors and Windows, Philips Lighting, Daikin Air Conditioning Solutions, Ha Tien Cement

The post 2HIEN house in Vietnam built using tiles salvaged from the owners' previous home appeared first on Dezeen.

#residential #all #architecture #instagram #houses #tiles #vietnam #vietnamesehouses
posted by pod_feeder_v2
 

2HIEN house in Vietnam built using tiles salvaged from the owners' previous home


Bild/Foto




Vietnamese studio CTA has unveiled a house clad with scallop tiles, which were preserved by the owners when their old home was pulled down.

CTA, short for Creative Architects, designed the two-storey 2HIEN house for a family of four living in Tay Ninh, a provincial city in the south of the county.


Scallop tiles clad the exterior and interior walls

The building was designed to respect the family's memories of their old home and allow their traditions to continue into the future.

"The home would be interesting on its own if it was built from the stories of the people living in it," said CTA, which is led by architects Bui The Long, Vo The Duy and Nguyen Thi Xuan Thanh, and entrepreneur Mai Huu Tin.


The owners salvaged these tiles when their previous home was dismantled

The most visual of these memory elements are the scallop, or "fish scale", tiles that clad large sections of the facade and roof, as well as walls within the house.

Not only do these clay tiles bring a feeling of familiarity for the owners and their two daughters, but they also help to reduce the amount of new materials needed for the construction. This has both environmental and cost benefits.


The motif is repeated in metal railings covering a window

"The recycled, old, fish-scale tiles have brought a colour of time, giving us a sense of rustic and intimacy that a new tile colour could hardly provide," said the studio.

The motif is also repeated, in metal railings that cover one of the interior windows, and in perforated openings in the entrance gate.


The first-floor bedrooms have veranda-style balconies

Another important reference to the family's history is the integration of outdoor living spaces into the design.

As the house occupies just the middle portion of its long and thin plot, there are framed garden spaces at both the front and back. In addition, the arrangement of the interior creates the feeling of an open-air courtyard at the centre of the house.


A glass roof creates a courtyard feel in the centre of the house

This is because the centre of the building is a double-height space, topped by a glazed roof. On either side, the two first-floor bedrooms are designed like little buildings of their own, with a connecting bridge and veranda-style balconies overlooking the level below.

"The veranda is not only a transition space between inside and outside of the house, but also a place where children sit and wait for their grandmother's cakes coming back from the market, where mothers pick up vegetables or the family gather to pack cakes for Tet holiday in Viet Nam," said the project team.


A kitchen and dining space is located on the ground floor

"In this house in Tay Ninh, apart from two awnings arranged at the front and back of the house, there are also two other verandas inside the house, creating emotions for this particular space," they added.

The simple layout of the ground floor enhances this feeling of openness. There are two main spaces – a living room, and kitchen and dining area – but they are divided by a change in level rather than by walls.


A separate shelter can be found in the rear garden

CTA formed in 2014 and have since completed a handful of residential projects. Among them is Wall House, a family residence with walls made from a highly irregular arrangement of perforated bricks.

These same bricks feature in 2HIEN, forming the side walls of the building, although here they don't make as much of a statement. Yet the building still stands out, mainly because it is significantly taller than the single-storey buildings that surround it.


The front gate is punctured with scallop-shaped openings

The owners take full advantage of the garden space they gain, as a result of the building's smaller footprint.

"The rest of the land is used for gardening," said the studio. "It is both landscape and a space for friends gathering, where the husband takes care of trees, his wife grows vegetables, and the children play."

Other recent homes in Vietnam on Dezeen include a small home in Ho Chi Minh City wrapped in glass bricks and a cube-shaped house topped with a plantable roof.

Photography is by Hiroyuki Oki.
Project credits

Design: CTA
Construction: Hong Phuc Co, Huynh Anh
Suppliers: TOTO Sanitary, Viet Nhat Glass, Xingfa Aluminium Profiles Doors and Windows, Philips Lighting, Daikin Air Conditioning Solutions, Ha Tien Cement

The post 2HIEN house in Vietnam built using tiles salvaged from the owners' previous home appeared first on Dezeen.

#residential #all #architecture #instagram #houses #tiles #vietnam #vietnamesehouses
posted by pod_feeder_v2
 

After 187k Followers, I Deleted Instagram as a Professional Photographer


#photographyculture #charlienaebeck #deletinginstagram #engagement #followers #gigs #instagram #photography #professional
posted by pod_feeder_v2
After 187k Followers, I Deleted Instagram as a Professional Photographer
 

After 187k Followers, I Deleted Instagram as a Professional Photographer


#photographyculture #charlienaebeck #deletinginstagram #engagement #followers #gigs #instagram #photography #professional
posted by pod_feeder_v2
After 187k Followers, I Deleted Instagram as a Professional Photographer
 
Das ARD-Politikmagazin hat zusammen mit dem SPIEGEL die Tatnacht des rassistischen Attentats von Hanau rekonstruiert. Instagram aber sperrte das Video, ohne nachvollziehbare Begründung. #Netzwelt #Apps #Instagram #Facebook
 
#Facebook und #Instagram sperren #Monitor #ARD
 
Hey #Fediverse! :)

I am wondering, why so few people use #Friendica. I personally started out on #Mastodon, but soon already moved on to Friendica, as it simply gives a huge extra load of features: compatible with all Fediverse #protocols (even #Diaspora), excellent feed reader functionality (in combination with #Nitter, #Bibliogram and #Invidious I get a feed from all my important #Twitter, #Instagram and #Youtube contacts directly in my Friendica timeline, without having an account on any of those commercial platforms), native Twitter bridge support (which I personally don't use), longer posts, a lot of extra #socialNetworking functionality like #forums, #events, #friendship, etc.

I do admit, that Friendica's #UI is much less modern and dynamic than Mastodon's, but this is the only downside I've found so far, and I'm also surprised, that no new UI has appeared within the last years, which would mitigate that.

I'd appreciate your views on that, and would be happy to hear other reasons for the fact that according to https://the-federation.info/, Mastodon currently has 440,713 monthly active users, while Friendica only has 1,770... :)
 
#Laschet macht auf #Instagram, wo ihm mehr als 93.000 Accounts folgen, den Eindruck eines Jura-Studenten mit reichem Daddy, der gern in irgendeinen albernen Gentlemen-Club aufgenommen werden will, in dem Frauen verboten sind
 
Dieses Instagram ist schon der heiße Scheiß. Betonung liegt auf "Scheiß"!

RT @paprikawsm@twitter.com

Today I visited #Instagram (desktop) and was logged in with a completely foreign account. I could see the linked email, DMs and even the synced contacts (incl. phone numbers). According to the login activity, I supposedly logged in at midnight (CET).
Bild/Foto
 
Ich werde mal testen wie lange ich ohne #Clubhouse auskomme. Der ähnliche Test zu #Instagram läuft noch.
#Datenkranken die unnötige Dienste anbieten brauche ich nicht.
 
Done. #whatsapp account deleted. Last month I deleted my #instagram account. 9 years ago I deleted my #facebook account. You can do it too!
Bild/Foto
Bild/Foto
 

Radio | SWR: Im Bann der Tweets - Wer reguliert die Macht sozialer Medien?


„Die Plattformen sind natürlich nicht darauf aus, einen gesunden demokratischen Diskurs zu fördern. In ihrem Interesse liegt es, möglichst viel Werbung zu verkaufen.“

Facebook sperrt Donald Trump, Twitter schaltet Verschwörungstheoretiker stumm und Amazon verbannt den Onlinedienst Parler. Längst überfällig, sagen viele. Andere sehen in der Säuberungswelle einen Akt der Zensur.

Wird die Macht der Tech-Konzerne zur Gefahr für die Demokratie?

Audio: Web | MP3

Info: Habe ich leider nur so nebenbei mitbekommen. Leider wurde nicht auf dezentrale nicht kommerzielle Alternativen eingegangen.

Tags: #de #Radio #Soziale-Medien #Regulation #Facebook #Twitter #Instagram #Youtube #Paler #Gesellschaft #Staat #Kapitalismus #Interessen #Hetze #SWR #2021-01-20 #Ravenbird #2021-01-24
 
@lukas
What good cross posting tools exist that support #activitypub ? If I run a company #Twitter, #Instagram and #facebook presence what would be the easiest way to add #activitypub ?
 
So, as for today: Got rid of #WhatsApp. Shut down my #Facebook account for now and announced deletion the next months. Removed #Instagram app in order to use it only in a privacy-enforcing browser, not the mobile app anymore. And am thoroughly torn about that: I know why I do that, yet in most cases it's about leaving people behind, and I thoroughly hate having to make a decision that turns "for privacy" into "against people and contacts". This is all just utterly broken.
 
So I’ve left #facebook 9 years ago. I’ve deleted my #instagram account a few weeks ago. Next week I’ll delete my #youtube account. #whatsapp is only on my corporate phone. 1/2
 
A #Facebook bug exposed #Instagram users’ personal #email addresses and birthdays.
The #private info could be accessed just by DM’ing the user.

🤷 #privacy #security

https://www.theverge.com/2020/12/18/22189494/facebook-bug-instagram-email-birthdays-messages
 
Falschinformationen zu den Impfstoffen gegen Corona sind von Facebook in die Liste der zu löschenden Inhalte aufgenommen worden.
 
Was ist den #Instagram für ein Laden?

Da möchte ich ein wenig aktiv sein für unsere #Brauerei, und mal ein Bild hochladen. Bis hierhin easy.
Wie kann ich nun das Bild hochladen? Ein intuitiver Button erscheint nirgends.
Also Hilfe aufgerufen: drücken Sie das +-Zeichen und nehmen Sie ein Foto auf - welches +-Zeichen wo ist dass??

Ahh, nach mehrmaligem lesen steht dann weiter unten:
Hinweis: Du kannst keine Fotos von einem PC aufnehmen oder hochladen.
Ja und warum bitteschön nicht?

Merke:
Dieses bescheuerte Portal lässt sich nur mit einer properitären App bedienen - die spinnen die Facebooker!

Abmelden geht dann ganz schnell!

#instagram sucks.
 
Ich habe letztens gelesen, es gibt Menschen, die machen im #Restaurant in der #Kontaktliste falsche Angaben aber posten dann #Fotos von ihrem Essen bei #Instagram. :-(
 
Ich fand #Instagram super funny, bis ich gemerkt hab, dass die Leute diesen Landlust/Schöner Wohnen-Quatsch ernst meinen. :think_bread:
 
RT @wahl_beobachter
Wer sind die linken Persönlichkeiten auf #Instagram & #TikTok in 🇩🇪? Und wie sehen deren Kommunikationsstrategien aus?

Die @rosaluxstiftung will es wissen & schreibt Analyse aus. https://www.rosalux.de/ausschreibung/id/42716/linke-politik-auf-instagram-und-tiktok

Wer macht es? Ich würde es auch gerne lesen 😂
#politicalinfluencers
 
⚠️ WARNING: Using FOSS can have a harmful effect on large corporations and reduce their influence on your life, or even bankrupt them.
___

#FOSS #FLOSS #opensource #libre #privacy #security #Linux #Microsoft #Windows #Apple #MacOS #iOS #Google #Facebook #Instagram #Amazon
 
Auf der Jagd nach tollen Fotomotiven für Instagram und Co. verlassen Touristen im Harz die Wege, starten Drohnen - und schaden so der Natur. Der Nationalpark schlägt Alarm.
Naturliebhaber zerstören Natur für Instagram
#Harz #Instagram #Instagramer #Natur #Foto #Teilen #Posten #Nationalpark #Regeln #Wege
 
@dsw28 😡
da ist der Zug abgefahren!
Meiner Nichte hab ich auch versucht zu erklären, daß das kein soziales Netzwerk sondern eine Werbeplattform ist. Als Nutzer ist man eine #Datenhure die ständig gestalkt wird. Viele haben auch nicht auf dem Schirm, daß #WhatsApp und #Instagram dazugehören. Was das BGH Urteil angeht wird sich erstmal nicht viel ändern. Das ist für #FB praktisch eine GuV-Rechnung. Einnahmen - Strafzahlungen = lohnt sich/lohnt sich nicht 🤬 Ich brauch einen ☕ zur Beruhigung 🤬
 
Endlich wird für alle offensichtlich, was für ein charakterloser Schleimer #Zuckerberg ist. Und wie #Hershey richtig vermutet, dienen dessen Ankündigungen zur Rettung seiner Profite, nicht zum Kampf gegen den Dreck auf #Facebook und #Instagram.

https://heise.de/-4797526
 
There's a free open source app for @pixelfed under development called PixelDroid. You can follow it here:

@PixelDroid

Developers can help the project at:
https://gitlab.shinice.net/pixeldroid/PixelDroid

Translators can help at:
https://weblate.pixeldroid.org/projects/pixeldroid/pixeldroid/

(In case you're unfamiliar with it, PixelFed is the Fediverse's alternative to Instagram, you can find out more at https://pixelfed.org/)

#PixelDroid #PixelFed #Fediverse #Android #Instagram #FOSS #FLOSS #Libre
Bild/Foto
 

Instagram und Whatsapp: BGH schränkt Datensammelwut von Facebook ein - Golem.de


Das Bundeskartellamt hat sich vorerst durchgesetzt: Facebook darf seine Nutzerdaten nicht beliebig mit anderen Diensten abgleichen.
Instagram und Whatsapp: BGH schränkt Datensammelwut von Facebook ein - Golem.de
#Facebook #Bundesgerichtshof #Bundeskartellamt #DSGVO #Datenschutz #Datensicherheit #Instagram #InstantMessenger #Messenger #SozialesNetz
 

Instagram und Whatsapp: BGH schränkt Datensammelwut von Facebook ein - Golem.de


Das Bundeskartellamt hat sich vorerst durchgesetzt: Facebook darf seine Nutzerdaten nicht beliebig mit anderen Diensten abgleichen.
Instagram und Whatsapp: BGH schränkt Datensammelwut von Facebook ein - Golem.de
#Facebook #Bundesgerichtshof #Bundeskartellamt #DSGVO #Datenschutz #Datensicherheit #Instagram #InstantMessenger #Messenger #SozialesNetz
 

US-Gericht: Einbetten von Instagram-Posts ist keine Copyright-Verletzung


Eine Fotografin scheitert mit ihrer Copyright-Klage gegen eine Webseite, die einen Instagram-Post der Fotografin eingebettet hat. Das schafft Rechtssicherheit.
US-Gericht: Einbetten von Instagram-Posts ist keine Copyright-Verletzung
#Einbetten #Fotografie #Immaterialgüter #Immaterialgüterrecht #Instagram #Mashable #Recht #SocialMedia #Twitter #USA #Urheberrecht
 

US-Gericht: Einbetten von Instagram-Posts ist keine Copyright-Verletzung


Eine Fotografin scheitert mit ihrer Copyright-Klage gegen eine Webseite, die einen Instagram-Post der Fotografin eingebettet hat. Das schafft Rechtssicherheit.
US-Gericht: Einbetten von Instagram-Posts ist keine Copyright-Verletzung
#Einbetten #Fotografie #Immaterialgüter #Immaterialgüterrecht #Instagram #Mashable #Recht #SocialMedia #Twitter #USA #Urheberrecht
 
Later posts Earlier posts