Skip to main content


 
Bild/Foto
#G7: 3 YOUNG GERMAN GUYS INCARCERATED FOR SAKE OF IT, THEIR FAMILIES ARE CALLING FOR HELP

This is an incredible and terrifying affair which happened in the #Chili of #Pinochet and the #Argentina of #Videla. These three guys were arrested shortly before the start of the G7 in #Biarritz and clearly thrown in prison for the example. For absolutely nothing.
There are three young guys between the ages of 18 and 22 and just with a click of a finger they have been now sentenced to jail for a few months without even having committed a minor crime. They did not have a criminal record, they were just Anti capitalist "militants".
The only material element against them by the courts is that they were caught with "left wing literature" in their car. A scenario worthy of a dystopia! world imagined by #Huxley

These three guys were sent to jail last Friday, August 23rd after a an immediate appearance, in front of expeditious judges, charged with "association with an intention to committing a crime." A predictive offense, which allows to punish facts that do not exist already used in #Latin America, #France and #Spain.

Now, the parents of these young people are calling for help for their "missing" children. At first, they were initially afraid of a car accident. Their parents just wrote an open letter explaining what really happened. It appeared that the three youngsters were part of a group of 10 friends who were leaving in several cars intending to meet up in a camping site on the #Basque coast in Spain. Arrived at the vacation spot, the friends who were waiting for them had no news simply because their three friends were in a prison in the French Republic.

After the trial, the three youth were immediately separated and incarcerated in three different prisons without being allowed to inform their parents. The #German Embassy in Paris lied declaring that the parents were contacted.

A German deputy tried to establish contact with the arrested, but the French authorities told him that this was only possible by post and that the procedures of such a request would take place. within a minimum span of three weeks.

Only the youngest of the three was allowed to write a letter to his parents. No phone contact was allowed. Locked up in French prisons, they do not speak a word of French, and have no support nearby. All the rights of these young Germans have been trampled down.

The parents parents conclude their mail:

"The deadline to oppose this absurd judgment expired last Monday, September 2nd, 2019 and we had no way to provide legal assistance to our children because we have no contact and the French authorities as they are uncooperative. Please, help us.... the parents of the three missing. "

Under the state of exception and the suspension of public liberties in macrony people could be arrested by anti-capitalist literature.

#macrondegage #dettepublique #neoliberalisme #macrondegage #1% #autogestion #crise #politique #corruption #militantisme #fascisme #corruption #troika #france #UE #societe #economie #media #capitalisme #austerite #inegalites #austerite #ordonances #Medef #Gattaz #Macron #EnMarche #LoiTravailXXL #SéparationDuMedefEtDeLEtat #codedetravail #citoyen #propriétéprivée #fuckingidiot #ACAB #politique #macron #macronie #macronistan #oligarchie #répression #pressions #menaces #vérité #justice #combat #espoir #changement #éveil #unité #résistance #gilet-jaunes #gilets-jaune #gilet-jaune #giletjaune #gilets-jaunes #giletsjaunes #lafamille #police #chaquetasamarillas #yellowvests #protesters #acab #justice #politicien #injustice #vérité #révolution #RIC #referendum #démocratie #démocratiedirecte #ICR #macron #macrondegage #censure #dictature #gj #résistance #vérité #révolution #casierjudiciaire #réferendum #parlement #assemblée #constituant #citoyen #corruption #mafia #auxarmes
Traduction DeepL :

#G7 : 3 JEUNES ALLEMANDS INCARCÉRÉS POUR ÇA, LEURS FAMILLES APPELLENT À L'AIDE

C'est une affaire incroyable et terrifiante qui s'est déroulée dans le #Chili de #Pinochet et le #Argentine de #Videla. Ces trois gars ont été arrêtés peu avant le début du G7 à Biarritz et clairement jetés en prison pour cet exemple. Pour absolument rien.
Il y a trois jeunes gens âgés de 18 à 22 ans qui, d'un simple clic, ont été condamnés à quelques mois de prison sans même avoir commis un crime mineur. Ils n'avaient pas de casier judiciaire, ils n'étaient que des "militants" anti-capitaliste.
Le seul élément matériel contre eux par les tribunaux est qu'ils ont été pris avec de la "littérature de gauche" dans leur voiture. Un scénario digne d'un monde de dystopie ! imaginé par #Huxley

Ces trois gars ont été envoyés en prison vendredi dernier, le 23 août, après une comparution immédiate, devant des juges expéditifs, accusés d'"association avec une intention de commettre un crime". Un délit prédictif, qui permet de punir des faits qui n'existent pas déjà utilisés en Amérique latine, en France et en Espagne.

Aujourd'hui, les parents de ces jeunes demandent de l'aide pour leurs enfants "disparus". Au début, ils avaient peur d'un accident de voiture. Leurs parents viennent d'écrire une lettre ouverte expliquant ce qui s'est réellement passé. Il semble que les trois jeunes faisaient partie d'un groupe de 10 amis qui partaient dans plusieurs voitures avec l'intention de se retrouver dans un camping sur la côte #Basque en Espagne. Arrivés sur le lieu de vacances, les amis qui les attendaient n'avaient pas de nouvelles simplement parce que leurs trois amis étaient dans une prison en République française.

Après le procès, les trois jeunes ont été immédiatement séparés et incarcérés dans trois prisons différentes sans pouvoir en informer leurs parents. L'ambassade d'Allemagne à Paris a menti en déclarant que les parents avaient été contactés.

Un député allemand a tenté d'établir un contact avec les personnes arrêtées, mais les autorités françaises lui ont dit que cela n'était possible que par la poste et que les procédures d'une telle demande auraient lieu dans un délai minimum de trois semaines.

Seul le plus jeune des trois avait le droit d'écrire une lettre à ses parents. Aucun contact téléphonique n'était autorisé. Enfermés dans des prisons françaises, ils ne parlent pas un mot de français et n'ont aucun soutien à proximité. Tous les droits de ces jeunes Allemands ont été bafoués.

Les parents parents concluent leur courrier :

"Le délai pour s'opposer à ce jugement absurde a expiré lundi dernier, le 2 septembre 2019, et nous n'avions aucun moyen de fournir une assistance juridique à nos enfants parce que nous n'avons aucun contact et que les autorités françaises ne sont pas coopératives. S'il vous plaît, aidez-nous... les parents des trois disparus. "

Sous l'état d'exception et la suspension des libertés publiques chez les macronies pourraient être arrêtées par la littérature anticapitaliste.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Bienvenue en Macronie camarades! C'est à gerber!!

Inquiétant! Inquiétons-nous! Inquiétez-vous! réagissez! Réagissons§
dans notre petite ville de Redon, deux militants GJ sont convoqués à la gendarmerie en audition libre suite à dépôt de plainte du maire: ils sont soupçonnés d'avoir fait un affichage sur une signalisation routière ...mais on ne voit aucune signalisation routière masquée ou dégradée dans la ville...à suivre!

Que dit Merkel ?