social.stefan-muenz.de

Search

Items tagged with: réfugiés

Bild/Foto

#Encyclopédie #Anarchiste de #Sébastien-Faure


Aujourd’hui :

GUEUX n. et adj. (mot d'origine argotique)



L'aveugle et son chien

On appelle gueux, le malheureux, le misérable, le nécessiteux qui ne trouve pas de quoi satisfaire aux besoins les plus élémentaires de l'existence et qui en est réduit, pour vivre, à avoir recours à la charité publique. Sans foyer et sans famille, le gueux traîne sa lamentable personne dans les coins obscurs des grandes villes ; il est l'hôte habituel des asiles de nuit, lorsque ceux-ci veulent bien, pour quelques heures, lui donner l'hospitalité ; sans quoi on le retrouve sous les ponts, déguenillé et sale, cherchant dans le sommeil un peu d'oubli à ses misères.

Le jour il vagabonde, espérant trouver au hasard du chemin la croûte de pain qui lui permettra de ne pas crever de faim. Sous le soleil brûlant, sous le froid glacial, ou sous la pluie qui pénètre ses pauvres hardes en loques, il attend, durant des heures, à la porte des soupes populaires, pour consommer le bol d'eau grasse que l'assistance publique lui accorde quotidiennement. Véritable déchet humain, animé par aucune espérance, car son sort ne peut pas changer, chaque jour se répète pour lui aussi misérable, aussi terriblement vide. Les gueux ne se révoltent pas; ils ne peuvent pas se révolter ; ils sont tombés trop bas ; ce ne sont plus des hommes.

La société ne devrait-elle pas rougir de comprendre en son sein de tels êtres ? Quoi ! la terre est fertile et capable de nourrir tous ceux qui l'habitent; les magasins regorgent de vivres et, chaque jour, se perdent des millions de tonnes d'aliments, et il est encore des êtres humains qui crèvent littéralement de faim ! Et c'est cela que l'on voudrait nous faire accepter comme une manifestation de l’ordre ?

Qui donc ne s'est pas senti profondément émotionné à la lecture de la belle œuvre du poète qui a mal tourné : Jean Richepin, La chanson des gueux ? Qui n'a pas senti monter en lui un ferment de colère, de pitié et de révolte en lisant les poèmes si vivants de Jehan Rictus ? Mais ceci est de la vie pourtant, de la vie vraie, de la vie vécue, et ce n'est pas une légende qu'en notre vingtième siècle il existe des hommes qui ne mangent pas, qui ne dorment pas, qui n'ont rien, qui ne possèdent rien et qui ne posséderont jamais rien.

Non, il n'est pas possible que cela dure ; une organisation sociale qui permet une telle inégalité, qui accepte que des êtres vivants n'aient pas le nécessaire, l'indispensable, alors que d'autres se vautrent dans l'opulence et le superflu, une telle société est appelée à disparaître.

Il ne faut pas croire que les gueux sont tous des êtres ignorants et incapables de se rendre utiles. Ce sont presque toujours des faibles. Il faut savoir jouer des coudes dans notre belle société, et celui qui ne sait pas se faire valoir est impitoyablement écrasé. Et c'est pour­ quoi les gueux sont nombreux. Pauvres errants, ils n'ont rien à attendre de l'organisation sociale actuelle, sinon la mort. La philanthropie et la charité ne sont que des pis-aller qui, loin d'adoucir le sort des gueux, perpétuent leur calvaire, et ce n'est que dans la transformation totale de la société que l'on peut trouver un remède à ce mal social.

La bourgeoisie, qui est responsable de cette gueuserie, prétend que les gueux ne sont que les victimes de la paresse et de l'ivrognerie ; c'est une lâche calomnie à laquelle il n'est même pas utile de répondre, car la bourgeoisie se sent bien incapable d'ouvrir une porte aux gueux qui peuplent la terre. Et lorsque nous assistons à toute cette misère qui s'étale pitoyablement, lorsque nous rencontrons sur notre route, ces gueux qui sont nos frères, nous sentons se développer en nous, plus intensément encore, notre désir de révolte, puisque c'est par la révolution seulement que l'on pourra mettre un terme à ce régime d'injustice et d'inégalité qui nous étreint.

#easf #Gueux #misère #pauvreté #sdf #sans-papiers #réfugiés #migrants #sans-abris
 
Bild/Foto
La pandémie de coronavirus n’empêche pas d’autres drames de se dérouler. Police et armée grecques, avec comme auxiliaires des militants d’extrême droite, interdisent à des réfugiés d’accéder en Europe, violant les droits les plus élémentaires. Des dizaines d’organisations dénoncent cette situation. #SolidariteInternationale #Solidarite #Pandemie #Covid19 #Migrations #Refugies #UE
https://www.bastamag.net/A-la-frontiere-greco-turque-la-xenophobie-et-le-racisme-tuent
 
Bild/Foto
La pandémie de coronavirus n’empêche pas d’autres drames de se dérouler. Police et armée grecques, avec comme auxiliaires des militants d’extrême droite, interdisent à des réfugiés d’accéder en Europe, violant les droits les plus élémentaires. Des dizaines d’organisations dénoncent cette situation. #SolidariteInternationale #Solidarite #Pandemie #Covid19 #Migrations #Refugies #UE
https://www.bastamag.net/A-la-frontiere-greco-turque-la-xenophobie-et-le-racisme-tuent
 
Hello worlds !

Je suis #nouveauici et mes centres d’intérêt, qui font le yoyo, oscillent entre :

* la #musique downtown NY - bien que j'écoute aussi des sons plus classiques et populaires, particulièrement lorsqu'ils sont en lien avec l' #actualité #politique et #libertaire* l' #Ecologie radicale qui s'oppose au #nucléaire , aux #éoliennes et à leur monde #industriel pétri d'idéologie du #progrès et de #techno-scientisme* l' #anticapitalisme , les #luttes à #Toulouse, à #Nantes, à #Paris et ailleurs, dans les #ZAD , à #Exarcheia en #Grèce , au #Rojava , l' #insurrection , l' #amour et la #révolution
  • #ACAB cependant. All Cats Are Beautiful, All Clitoris Are Beautiful, vous m'avez compris ;)
Au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous !
 
Hello worlds !

Je suis #nouveauici et mes centres d’intérêt, qui font le yoyo, oscillent entre :

* la #musique downtown NY - bien que j'écoute aussi des sons plus classiques et populaires, particulièrement lorsqu'ils sont en lien avec l' #actualité #politique et #libertaire* l' #Ecologie radicale qui s'oppose au #nucléaire , aux #éoliennes et à leur monde #industriel pétri d'idéologie du #progrès et de #techno-scientisme* l' #anticapitalisme , les #luttes à #Toulouse, à #Nantes, à #Paris et ailleurs, dans les #ZAD , à #Exarcheia en #Grèce , au #Rojava , l' #insurrection , l' #amour et la #révolution
  • #ACAB cependant. All Cats Are Beautiful, All Clitoris Are Beautiful, vous m'avez compris ;)
Au plaisir de vous lire et d'échanger avec vous !
 

Myr Muratet


Gros merci @Tasty Bud pour son post qui aurait mérité d'être publié en 'public'








#MyrMuratet #sansabri #sdf #réfugiés #rue #lachapelle #aubervilliers #stalingrad #paris #parisnord #homelessness #street #photo #art

 

Myr Muratet


Gros merci @Tasty Bud pour son post qui aurait mérité d'être publié en 'public'








#MyrMuratet #sansabri #sdf #réfugiés #rue #lachapelle #aubervilliers #stalingrad #paris #parisnord #homelessness #street #photo #art

 
Bild/Foto
12 000 logements vide à Montpellier pour 1500 SDF

#Montpellier

50 personnes se rassemblent à Montpellier pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit »


Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées ce matin devant la préfecture de l’Hérault, à Montpellier, pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit ». située boulevard de Strasbourg à Montpellier, qui héberge depuis plus d’un an une soixantaine de personnes, notamment des exilés Albanais, dont de nombreux enfants. Le tribunal administratif de Montpellier avait accordé huit mois de délais au squat, faisant planer la menace d’une expulsion à partir du 24 juillet. À l’issue du rassemblement, appelé par le collectif « Bienvenue migrants 34 » et « Un toit pour tous », un entretien a eu lieu avec un fonctionnaire de la préfecture, qui s’est engagé à ne pas recourir à la force publique d’ici fin août. lire la suite

#rassemblement #préfecture #Hérault #expulsion #réfugiés #exilés #squat
 
Bild/Foto
12 000 logements vide à Montpellier pour 1500 SDF

#Montpellier

50 personnes se rassemblent à Montpellier pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit »


Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées ce matin devant la préfecture de l’Hérault, à Montpellier, pour dénoncer l’expulsion programmée du squat « Le court-circuit ». située boulevard de Strasbourg à Montpellier, qui héberge depuis plus d’un an une soixantaine de personnes, notamment des exilés Albanais, dont de nombreux enfants. Le tribunal administratif de Montpellier avait accordé huit mois de délais au squat, faisant planer la menace d’une expulsion à partir du 24 juillet. À l’issue du rassemblement, appelé par le collectif « Bienvenue migrants 34 » et « Un toit pour tous », un entretien a eu lieu avec un fonctionnaire de la préfecture, qui s’est engagé à ne pas recourir à la force publique d’ici fin août. lire la suite

#rassemblement #préfecture #Hérault #expulsion #réfugiés #exilés #squat
 
Later posts Earlier posts